Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 23:36

Trois images que j'ai dessiné au cours de trois périodes différentes. Trois images qui n'ont aucun rapport entre elles. Je les ai collées ensemble pour les confronter. On est quotidiennement face à ce genre de confrontation entre images d'origines diverses. Rien que le fait d'ouvrir une page web avec différents bandeaux publicitaires nous apporte sur le même plan des univers graphiques différents. On est sans cesse sollicité par des images dans les bordures de l'écran ou alors qui viennent se coller en plein milieu de la page que l'on veut consulter. Sans s'en rendre vraiment compte, on s'habitue peu à peu à regarder une surface composée de pleins de petites zones autonomes en proie à des changements continus. Quand on voit ce genre de choses via d'autres comme médias comme la télévision ou le cinéma, cela peut nous perturber et nous amener à nous poser des questions sur ce que l’on voit. Mais sur internet c'est un exercice que nous faisons naturellement. Pourtant il y a là quelque chose qui peut se produire sans que l’on en ait conscience. Voir diverses images au même moment sans savoir d'où elles viennent ni quel est leur contexte peut amener à faire des associations d'idées inconscientes. Par exemple, on voit la photo nous montrant le rescapé d'un accident. On remarque qu'il porte un polo d'une marque célèbre aisément reconnaissable. Imaginons qu'à ce moment là, une image apparaît nous montrant une pub pour la marque en question. Sauf qu'il n'est marqué nulle part que c'est une pub pour cette marque. Est-ce qu'inconsciemment notre cerveau ne va pas faire le lien entre le rescapé dont le polo est toujours intact et le fait que ce polo que l'on a vu apparaître en gros plan a quelque chose de particulier, quelque chose que l'on ne peut pas définir sur le moment. Mon exemple peut paraître un peu simple mais il est déjà plus ou moins à l’œuvre sur internet. Il suffit d'aller une fois sur le site Amazon et d'y avoir consulter des produits pour ensuite voir ces même produits qui s'affichent dans des bandeaux publicitaires. Des images que l'on a déjà vues viennent se coller à celles que l'on veut regarder. Ces images ravivent notre souvenir pour pouvoir s'imposer plus aisément à notre esprit. La confrontation des images ne nous fait plus nous interroger comme cela pourrait être le cas si on voyait le même procédé via un autre média. Elles permettent de véhiculer un message sous jacent (en l’occurrence, acheter un produit précis). Les images sur internet sont de moins en moins dans une confrontation pure. Petit à petit on en vient à accepter toutes les images qui nous apparaissent en les mettant sur un même plan d’importance. Il y a de moins en moins de différence entre l’information que l’on vient chercher et celle qui vient la parasiter. En somme, internet est en phase de devenir un bon terrain pour la pratique du bourrage de crâne tout en douceur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Rachurages
commenter cet article

commentaires